Paris 92 s’incline sur le fil

2/27/2020

 

Paris 92 (24-25) Toulon

 

Devant les caméras de Sport en France, les Lionnes s'inclinent malheureusement d’un petit but à une seconde de la fin du match face à des toulonnaises déterminées.

 

Une entame difficile

 

Les deux équipes rentrent timidement dans leur rencontre. Tamara Horacek ouvre le score mais les attaques sont poussives aussi bien du coté parisien que Toulonnais. Le score est de 3-3 à la 8’ de jeu démontrant bien que les défenses prennent le pas sur les attaques. Dans la cage Toulonnaise, la future gardienne isséenne Léa Serdarevic repousse plusieurs tentatives parisiennes. Ses coéquipières en profitent pour creuser l’écart à la 20’ (4-7). Mais les joueuses de Yacine Messaoudi reviennent très rapidement au score grâce à une nouvelle contre-attaque de Melvine Deba à la 23’ (8-8).
La fin du 1er acte est équilibré mais les Toulonnaises rentrent tout de même au vestiaire avec une petite unité d’avance (10-11).

 

Une deuxième mi-temps en réaction

 

Les isséennes reviennent plus efficaces sur le terrain, profitant de 2 arrêts consécutifs de leur dernier rempart Maryam Garba. Malheureusement ce n’est pas suffisant face à une équipe de Toulon qui s’appuie sur un jeu dynamique et hargneux en attaque qui fait plier les lionnes en inscrivant 5 buts consécutifs en 4 minutes (13-18 à la 38’). La vivacité de la demi-centre Catani fait mal à la défense locale. Les lionnes font preuve d’orgueil et grignotent leur retard en s’appuyant sur une défense agressive et reviennent à 18-20 à la 47’. L’internationale coréenne, Eun-Hee Ryu ramène les 2 équipes à égalité à la 52' (21-21). La tension se fait ressentir sur le terrain durant les derniers instants de la rencontre. Suite à une interception de la jeune pivot d'Adja Ouattara, Alice Mazens conclut un contre éclair et ramène les lionnes à hauteur à 2 minutes du coup de sifflet final (23-23).

Les parisiennes ont la balle de match entre les mains à 20 secondes du terme mais le duo d’arbitres siffle un passage en force de Tamara Horacek. Sur la contre attaque, Toulon profite des errements défensifs des lionnes et N’Diaye crucifie les espoirs isséens à 1 seconde du buzzer (24-25). 

 

La team GPSO et ses supporters sortent frustrés de cette rencontre qui était largement à leur portée : elle cède du coup la 4ème place à Fleury. Les Lionnes ont maintenant une semaine pour préparer la 19ème Journée de Ligue Butagaz Energie qui se déroulera au Palais des Sports d’Issy les Moulineaux avec la réception de Mérignac.

 

Statistiques :

 

Paris 92 - Garba (5 arrêts / 23 tirs) ; Satrapova (4/10)

Sercien-Ugolin (1 but / 6 tirs) ; Horacek (4/9); Toft Hansen (1/3); Ryi (9/17) ; Mazens (3/4); Cissokho (1/1); Moore; Lassource (2/5); Mala (1/2); Deba (1/3) ; Ouattara (2/2); Chalmandrier (0/2)

 

Toulon – Serdarevic (16 arrêts / 40 tirs) ; 

Gnabouyou (3 buts / 5 tirs) ;N’Diaye (3/3); Surmely (2/3); Bulleux (7/8) ; Catani (5/6) ; Julien (2/5) ; Abdourahim (2/4); 

Please reload

© 2018 by PARIS 92 SAS