J13 : Les Lionnes s'inclinent contre Besançon (28-33)

1/17/2019

 

LFH, J13 : Paris 92  28-33 Besançon
Palais des Sports
Issy les Moulineaux 

 

Les joueuses d'Arnaud Gandais recevaient ce mercredi soir l'Entente Sportive Bisontine Féminine tout juste revenu du Danemark suite à leur déplacement européen. Au match aller, les lionnes avaient surclassé les joueuses de Raphaëlle Tervel (23-32). La nouvelle pivot Ulrika Toft Hansen arborait pour la première fois la tunique parisienne.

 

Une nouvelle entame ratée
Alors qu'on pouvait croire que le début de rencontre serait compliqué pour les Bisontines en raison de l'enchainement de match avec la Coupe d'Europe, ce sont néanmoins elles qui débutent au mieux cette rencontre. Alizée Frécon lance les premières offensives avant que l'Isséenne Adja Ouattara ne débloque le compteur des locales à la 4'. (1-3). Les attaques parisiennes manquent cruellement d'impact et la gardienne Stojak enchaine plusieurs arrêts. Les Bisontines prennent le large et mènent de 5 unités au bout 17 minutes de jeu (4-11). La nouvelle lionne Ulrika Toft Hansen mène la révolte en inscrivant ses deux premiers buts sous les couleurs noir et or (9-11). Les Parisiennes reviennent dans la partie avant de connaitre un nouveau trou d'air. La mi-temps est sifflée sur le score de 13 à 19 en faveur de Besançon 

Besançon garde les Lionnes à distance
A l'image de la fin de la première période, le retour sur le parquet est difficile pour Véronika Malà et ses coéquipières. En face Frecon et Kouyaté empilent les buts et l'écart grandit jusqu'à 10 buts (14-24) à 20 minutes du terme. Le collectif parisien se réveille grâce à plusieurs offensives collectives rondement menées et conclut par Melvine Deba sur son aile droite (22-28). Victoria Alric prend la place de Lucie Satrapova pour la dernière partie de la rencontre. Sonja Frey, qui inscrira 7 buts, mène le jeu d'attaque des Lionnes qui reviennent progressivement au score (25-30 à la 54'). Mais le retard accumulé est trop important et les deux formations resteront à 5 longueurs d'écart avec un dernier but de la Suédoise Ulrika Toft Hansen qui clôt la marque (28-33).

Une nouvelle fois, les lionnes payent une première mi-temps compliquée face à une équipe de Besançon efficace. Le prochain déplacement ce Samedi 19 janvier s'avère également compliqué en terre brestoise pour Déborah Lassource et ses coéquipières. Il faudra néanmoins se remobiliser avant de recevoir Toulon le Samedi 26 Janvier afin de mettre fin à la mauvaise série.


POUR RETROUVER LES STATISTIQUES : CLIQUEZ ICI
POUR RÉSERVER VOS PLACES POUR LA PROCHAINE RENCONTRE : CLIQUEZ ICI

Please reload

© 2018 by PARIS 92 SAS