LFH, J22 : Le podium au buzzer (26-27) !

3/31/2018

Le podium était encore mathématiquement possible ce soir pour les joueuses d’Issy Paris Hand avant le coup d’envoi de cette vingt-deuxième et dernière journée de saison régulière. Il fallait pour cela que Nantes s’incline et qu’Issy Paris Hand fasse tomber Nice. Beaucoup de conditions qui ont toutes été remplies à travers un scénario rocambolesque (26-27). Découvrez le résumé de la rencontre.

 

Nice réalise rapidement le break (15-10). 

 

Les Parisiennes débutent l’opposition en passant par les ailes avec Veronika Mala et Melvine Deba en contre-attaque. Le round d’observation continue jusqu’à la moitié de ce premier acte et c’est là que les Aiglonnes prennent leur envol, notamment grâce à Ehsan Abdelmalek qui inscrit quatre buts consécutifs (16’ 8-4). Plus efficaces en attaque et ne laissant rien passer en défense, les joueuses d’Emmanuel Dott s’assurent une avance confortable (20’ 11-6) à l’approche de la pause. Ces dernières sont en place, bien que Lois Abbingh tente de relancer les siennes. L’écart est moindre au coup de sifflet mais il faut trouver des ressources durant la mi-temps pour accrocher les Niçoises en seconde période (30’ 15-10).

 

La rébellion parisienne (26-27).

 

Avant d’espérer un résultat, Silje Solberg et ses coéquipières se devaient de rattraper leur retard. Ces dernières reviennent rapidement à deux ou trois buts des locales et se remettent en course dans cette rencontre (37’ 17-15). Marie François et compagnie parviennent toutefois à maintenir ces quelques buts d’avance qui permettent plus de sérénité dans le déroulement du jeu (43’ 21-18). À exactement dix minutes de la fin, Tamara Horacek égalise (50’ 22-22) et lance la révolte isséenne. Ehsan Abdelmalek (15 buts / 19 tirs) a tout réussi ce soir et ne compte pas laisser filer le résultat. Les derniers instants sont très tendues et Arnaud Gandais décide de prendre un temps-mort sur la dernière possession des siennes (59’ 26-26). Les vingt secondes restantes vont permettre aux Lionnes d’inscrire un dernier but grâce à un pénalty au buzzer transformé par Lois Abbingh (26-27) !

 

Tout le monde se demandait comment allait se terminer cette phase de saison régulière et ce sont peut-être les Lionnes d’Issy Paris Hand qui s’en sortent le mieux en montant sur la troisième marche du podium à la dernière seconde. Une grande preuve de l’esprit conquérant des Parisiennes avant d’entamer les playoffs avec l’avantage du terrain. Bravo à toute l’équipe ! Restez connectés concernant la date du prochain match !

 

POUR RETROUVEZ LES STATISTIQUES : C’EST ICI !
POUR RÉSERVER VOS PLACES POUR NOS PROCHAINS MATCHES : C’EST ICI !

Please reload

© 2018 by PARIS 92 SAS