LFH, J7 : Cap sur Glassverket (20-31) !

10/11/2017

Pour ce dernier rendez-vous en championnat avant d’entamer la Coupe d’Europe vendredi 20 octobre à 20h30, la formation d’Arnaud Gandais avait le vent en poupe et comptait bien confirmer ce soir au Palais des Sports de Dijon. Ce fut chose faite avec encore une victoire, de 11 buts cette fois-ci (20-31).

 

Un match engagé physiquement (11-14). 

 

Comme un symbole, alors qu’elle vient d’être élue meilleure joueuse du mois de septembre par le jury de la Ligue féminine de handball, Tamara Horacek inscrit le premier but de cette rencontre après à peine 30 secondes de jeu. Les Dijonnaises sont donc prévenues, les Lionnes sont venues pour gagner ce soir et engranger de la confiance. Si bien que ces dernières prennent l’avantage sans jamais le lâcher de cette première période (15’ 6-7). Alors que Déborah Dangueuger réalise quasiment 50% d’arrêts dans les cages, Abbingh et consorts déroulent leur jeu comme elles l’ont fait depuis plusieurs matches désormais (3 victoires d’affilée, série en cours). Les joueuses se séparent sur le score de 11 à 14 en faveur d’Issy Paris Hand.

 

La fameux coup d’accélérateur (20-31).

 

L’opposition semble continuer sur le chemin tracé durant le premier acte jusqu’à ce que Silje Solberg et ses coéquipières appuient sur l’accélérateur, comme souvent en début deuxième période, le moment clé de chaque match (40’ 15-20). Mais celles-ci ne vont pas s’arrêter là. L’Internationale française Horacek ne semble pas se contenter de sa distinction personnelle reçue aujourd’hui et enfonce le clou (7/10), bien suivie par Abbingh, Frey et Malá, toutes à plus de 3 buts (53’ 17-27). La fin du match n’est donc qu’une formalité après cette fulgurance dont les Lionnes ont fait preuve (60’ 20-31).

 

Une nouvelle victoire pour engranger de la confiance avant la Coupe d’Europe la semaine prochaine, et une fois de plus avec la manière. Encore bravo à nos Parisiennes qui nous régalent depuis le début de saison et qui démontrent de vraies valeurs collectives !

 

Statistiques :

 

ISSY PARIS : Dangueuger (8 arrêts / 19 tirs), Solberg (6/15).
Sercien-Ugolin (2 buts / 5 tirs), Pintea (2/7), Horacek (7/10), Lefèvre (1/1), Abbingh (6/9), Fofana (1/1), Lassource (2/4), Frey (5/7), Malá (3/3), Deba (2/4), Taombe.

 

DIJON : Le Borgne (3 arrêts / 8 tirs), Ben-Slama (9/35).
Terzi (0 but / 2 tirs), Lathoud (1/4), Rysankova (3/7), Gravelle, Moretto (5/9), Mercuzot, Bouchard (3/3), Sylla (2/5), Dewez, Paulsen (1/2), Skolkova (4/7), Lahcene (1/1).

Please reload

© 2018 by PARIS 92 SAS