LFH, J3 : Première défaite de la saison

9/9/2017

 

 

Pour cette troisième journée de championnat, Silje Solberg et ses coéquipières sont parties ce matin de Paris pour se rendre à Besançon. La rencontre s’annonçait compliquée étant donné les changements à l’intersaison et les ambitions bisontines. Le club parisien s’est incliné sur le score de 25 à 18. 

 

Des défenses compactes.

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les attaques sont loin d’avoir pris le pas sur les défenses. À l’image d’une Catherine Gabriel en grâce (10 arrêts / 16 tirs en première période), les coéquipières de Lois Abbingh essuient les échecs au tir. Revanchardes de la petite finale de playoffs perdues la saison dernière, Raphaëlle Tervel et ses protégées profitent du renouveau parisien pour capitaliser sur les automatismes d’un effectif quasi-inchangé. Si bien qu’à la vingtième minute, ces dernières prennent le large, sans trop briller, mais en concrétisant le peu d’occasions trouvées (21’ 7-4). Le premier acte se poursuivra sur ce schéma en voyant les Franc-Comtoises rentrer au vestiaire avec l’avantage au score (30’ 10-6).

 

Sentiment d’impuissance.    

 

Dès la trente quatrième minute, les Lionnes semblent tenter une nouvelle remontada (34’ 12-9). Les deux minutes infligées un peu durement à Crina Pintea et Melvine Deba vont alors changer l’issue de cette rencontre (37’ 13-9). Le coup fut trop dur pour les visiteuses qui n’ont su revenir sur leurs adversaires du soir. Hanna Oftedal et Lois Abbingh ont bien essayé de maintenir les leurs à flot mais la marche était haute. Les locales finissent par s’imposer avec la manière devant

leurs supporters (60’ 25-18).

 

Première défaite pour cette équipe version 2017-2018. L’échec fait partie de l’apprentissage et nous comptons sur les Lionnes pour rebondir la semaine prochaine face à Chambray à domicile au Palais des Sports R. Charpentier. La saison ne fait que commencer !

 

Statistiques : 

 

BESANÇON : Stojak (0 arrêt / 1 tir), Gabriel (16/33, 0 but / 1 tir).

Bouquet (1/1), Frécon (0/1), Dazet (0/2), Feuvrier (5/6), Dupuis (3/6), Robert (1/1), Granier, Touré (6/9), Brame, Kouyaté (0/4), Nunez (3/4), Lévêque (6/11). 

 

ISSY PARIS : Dangueuger (3 arrêts / 12 tirs), Solberg (13/29).

Pintea (1 but / 2  tirs), Oftedal (3/8), Horacek (1/5), Delalande, Lefèvre, Abbingh (4/7), Fofana (1/2), Lassource (2/3), Bulleux (1/4), Frey (1/2), Malá (2/4), Deba (2/4).

Please reload

© 2018 by PARIS 92 SAS