LFH, J12 : Les Parisiennes rassurent

2/1/2017

Le club parisien ne partait pas favori ce soir à la Salle du Vigneau mais s’est pourtant imposé largement sur le score de 22 à 33. Un match référence pour les joueuses parisiennes qui maintiennent leur troisième place.

Une première période maitrisée.


Les Lionnes entament cette rencontre de très belle manière en imposant leur rythme d’entrée de jeu (5’ 1-5). Après ce premier break, les protégées d’Arnaud Gandais montrent beaucoup de concentration et maintiennent leur avance (16’ 5-11). L’ensemble de l’effectif a marqué ce qui prouve une véritable volonté collective de venir chercher un résultat en terres nantaises. Les joueuses de Jan Basny tentent de recoller au score en fin de période et les deux équipes retournent au vestiaire avec 3 buts d’écart (13-16).

Les Lionnes déroulent.

De retour sur le terrain, Stine Oftedal et les siennes sont toujours aussi motivées et cela se ressent au tableau d’affichage. À peine 5 minutes de jeu et les Parisiennes passent la barre des 20 buts (35’ 15-20). Silje Solberg, qui devait encore avoir la défaite contre Dijon en travers de la gorge, réalise une performance de très haut niveau (21 arrêts sur 41 tirs soit plus de 50% de réussite). Les joueuses de champs, rassurées par la portière, montrent également un état d’esprit irréprochable. Ayant passé la barre des 10 buts d’écart à 10 minutes de la fin, les joueuses d’Issy Paris Hand privent les spectateurs de tout suspense et finissent pas s’imposer largement (60’ 22-33).

Les Parisiennes ont rendu copie parfaite ce soir à l’extérieur après un revers lors du dernier match. Le club prouve que les ambitions de début de saison sont toujours au rendez-vous et qu’il faudra compter sur les Lionnes durant cette phase retour.

Statistiques :

ISSY PARIS HAND : Solberg (21 arrêts / 41  tirs), Garba (3/5).
Lassource (1 but / 3 tirs), Oftedal S. (7/8), Sercien-Ugolin (2/4), Camara (1/1), Zalewski (4/8), Tegstedt (2/2), Oftedal H. (2/7), Niakaté (2/4), Abbingh (5/8), Wibe (4/4), D. Lassource (1/1), Deba (2/3).

NANTES LOIRE ATLANTIQUE : Callavé (4 arrêts / 21 tirs), Pierson (4/20).
Klein (5 buts / 8 tirs), Holta (4/9), Lignière (1/2), Mandret (1/1), Schop (1/4), Chesneau (0/1), Ahanda (1/4), Stoiljkovic (2/10), Soulard (1/4), Clavel (3/4), Escribano (1/2), Coatanea (2/7).

Please reload

© 2018 by PARIS 92 SAS