LFH, J11 : Le piège dijonnais

1/20/2017

Il ne fallait pas tomber dans le piège des Dijonnaises ce soir en Bourgogne mais ce fut pourtant le cas pour les Parisiennes. Ces dernières se sont inclinées (33-28) après avoir subit en fin de rencontre. Le résumé du match ci-après.

Du déchet dans le jeu.


À l’image de son dernier match, Océane Sercien-Ugolin entame la rencontre tambour battant ! Deux buts dans les premières minutes permettent à ses coéquipières de débuter sur un gros rythme. Les Artistes de leur côté comprennent rapidement qu’il faut stopper les vagues parisiennes et y parviennent. Elles effectuent un break dès la dixième minute (10’ 7-4). Arnaud Gandais demande un temps-mort alors que Stine Oftedal commence tout juste à être prise en stricte par son adversaire directe Sonja Frey mais de retour sur le terrain, les Bourguignonnes continuent d’insister. Beaucoup d’interceptions de la part des Dijonnaises ne permettent pas à Issy Paris Hand de mettre en place son jeu. En revanche, quelques exploits individuels de la capitaine Norvégienne ainsi que les bons replis défensifs de Coralie Lassource maintiennent les Parisiennes en course (22’ 13-12). Les Lionnes repassent enfin devant 2 minutes après et rentrent au vestiaire sur le score de 15 à 16.

Les Artistes imposent leur rythme.

Cette deuxième période reprend de plus belle avec un engagement physique important des deux côtés. Alors que les débats s’équilibrent, les joueuses de Christophe Maréchal se remettent à poser des problèmes à leurs adversaires du soir. Intervient alors un fait de jeu important lorsque Martina Skolkova encaisse un carton rouge après de multiples fautes et doit donc laisser sa place pour le reste de la partie (38’ 20-18). Les protégées d’Arnaud Gandais, de leur côté, en profitent un cours instant mais à la moitié de ce second acte, Sonja Frey et les siennes vont connaître un temps fort et creuser l’écart en seulement quelques minutes (44’ 24-20). Va s’en suivre une fin de match désagréable pour les supporters des Lionnes. Dix dernières minutes à courir après le score devant un public bien réveillé s’avèrera très compliqué pour les coéquipières de Lois Abbingh, qui toutefois garde la tête haute. Score final : 33 à 28.

Quelques imprécisions dans le jeu auront coûté cher aux Parisiennes ce soir. Il reste à espérer que la hiérarchie du championnat ne sera pas respectée durant les autres rencontres pour qu’Issy Paris Hand n’en pâtissent pas davantage au classement. Il faut se remettre au travail pour bien se déplacer à Nantes dans deux semaines.

Statistiques :

CERCLE DIJON BOURGOGNE : Le Borgne (1 arrêt / 9 tirs), Ben Slama (6/26).
Terzi (4 buts / 4 tirs), Lathoud (5/7), Moretto (2/4), Bouchard, Kpodar (5/9), Dewez, Sylla (0/1), Solkova (3/4), Derouin (5/10), Frey (7/10), Araujo (2/5).

ISSY PARIS HAND : Solberg (5 arrêts / 37 tirs), Garba (1/2).
C. Lassource (5 buts / 6 tirs), S. Oftedal (5/7), Sercien-Ugolin (2/2), Camara (1/4), Zalewski (1/2), H. Oftedal (1/5), Niakaté (3/5), Abbingh (9/14), D. Lassource, Fehri (0/1), Deba (1/1).

Please reload

© 2018 by PARIS 92 SAS