Entertainment

Au bout du suspens

Crédit photo : Iconsport

NICE (22-23) PARIS 92

Après plus de 10 jours sans jouer, les lionnes complétées par l’arrivée très récente de la norvégienne Karoline Lund au poste d’arrière gauche, s’offrent la victoire 22-23 après un match très serré jusqu’à la dernière minute.

Sur un faux rythme

Les deux formations rentrent difficilement dans le match : Nice ouvre la marque au bout de 3 minutes de jeu. Les Lionnes, en manque de rythme, accumulent les échecs au tir. Les aiglonnes en profitent pour prendre 3 buts d’avance (4-1, 7ème). Catherine Gabriel, efficace, s’impose dans sa cage. Nice trouve néanmoins à plusieurs reprises des solutions à l’intérieur avec sa pivot Noémie Lachaud  qui continue de creuser l’écart (6-2, 12ème).  La bonne défense des noires et rouges met en difficulté les isséennes qui manquent leur cible.  Nadia Offendal met fin à la disette parisienne sur jet de 7m (7-3, 14ème). Yacine Messaoudi pose son premier temps mort en milieu de première période pour recadrer ses joueuses. Effet immédiat, ses protégées reviennent dans la partie (8-5,19ème). Les lionnes plus agressives en défense, trouvent enfin des opportunités offensives, concluent une fois de plus par Laura Flippes (8-7, 22ème). Un duel s’instaure entre les deux formations : Paris 92 manque quelques occasions d’égaliser et rejoindra les vestiaires à la pause avec une longueur de retard (12-11).

D’une courte tête

A la reprise, les isséennes retombent dans leurs travers et laissent filer leurs adversaires (14-11, 34ème). Léa Serdarevic, entrée à la mi-temps, sonne la révolte de ses coéquipières en stoppant le penalty d’Ehsan Abdelmalek (4). Les parisiennes ré-accélèrent et Karoline Lund égalise sur tir de loin 14-14 à la 38ème. S’instaure un mano à mano entre les deux équipes qui ne veulent rien lâcher dans ce match couperet pour la qualification en Coupe d’Europe (18-18, 47ème). Les maladresses au tir et un arbitrage sévère à l’encontre de Paris 92 ne font qu’augmenter le suspens sur les 10 dernières minutes. Laura Flippes, sur contre-attaque, donne l’avantage 21-22 à la 55ème. A 1 minute de la fin Katarzyna Janiszewska, offre le 23ème et dernier but de la partie. Les lionnes remportent la rencontre 22-23 sur un match qui aura tenu en haleine jusqu’au bout !

La team GPSO, bien qu’ayant toujours couru après le score, n’a rien lâché pour arracher cette belle victoire en toute fin de rencontre. Elle retrouvera le palais des sports d’Issy les Moulineaux le mercredi 28 avril à 20h face à Metz et devant les caméras de Sport en France.

Statistiques :

OGC Nice – Jovana Micevska (8 Arrêts/ 31 Tirs), Juliana Kevorkian,
Ehsan Abdelmalek (4), Kimberley Bouchard, Djazz Chambertin (4), Marie Fall (1), Marija Janjic, Noémie Lachaud (3), Lou Le Bechennec, Lesly-Joyce Mahouve (2), Barbara Moretto (1),Marie Prouvensier (6), Martina Skolkova, Dienaba Sy, Ines Naceur, Martina Skolkova (1)

Paris 92 – Léa Serdarevic (6 Arrêts/ 15 Tirs), Catherine Gabriel (4/14)
Laura Flippes (9), Alisée Chauveau, Mabana-Ma Fofana (1), Kasia Janiszewska (1), Nadia Offendal (5), Adja Ouattara (2), Aminata Cissokho, Veronika Mala (2), Alice Mazens, Soukeina Sagna (2), Mathilde Thouvenot, Karoline Lund (1)

Partager

Comments are closed.