Entertainment

Battues à l’usure

Crédit photo : Nytsophotos

BREST (25-20) PARIS 92

Après deux semaines d’absence en championnat, les Lionnes retrouvent le terrain pour le troisième match de play-offs face à une équipe brestoise qui l’emporte 25-20.

Un début de rencontre timide

Début de match poussif pour les deux équipes qui n’arrivent pas à débloquer leur compteurs respectifs. La défense, valeur sûre de Paris 92, déstabilise les brestoises qui n’arrivent pas à trouver des solutions. Cependant, les isséennes manquent de fluidité offensive et butent sur une Sandra Toft qui effectue de nombreux arrêts en début de partie. Le premier but de la rencontre est inscrit par Kalidiatou Niakaté en faveur de Brest à 3 minutes de jeu. Il faudra attendre la 5ème minute pour voir Laura Flippes inscrire le premier but parisien. Les Lionnes prennent l’avantage pour la première fois grâce à une initiative individuelle rondement menée de Katarzyna Janizewska (4-5, 15ème). Les deux équipes se rendent coup pour coup dans une première période peu rythmée, mais équilibrée. Sur la dernière action du premier acte, Nadia Offendal trouve malheureusement le montant et ce sont les bretonnes qui rentrent au vestiaire avec un petit but d’avance : 10-9.

Les Lionnes amoindries

D’entrée de jeu, les locales obtiennent un jet de 7m qui leur permettent de prendre deux buts d’avance. La team GPSO n’abdique pas, bien aidée par une Léa Serdarevic des grands soirs qui met en échec régulièrement les brestoises. Paris 92 s’accroche et montre de belles choses dans cette deuxième mi-temps, à l’image de Laura Flippes et de Nadia Offendal relâchées, efficaces et sérieuses. Le manque de vigilance de Brest profite à Paris 92 qui égalise à la 45ème (15-15). Mais le dernier quart d’heure sera fatal pour les visiteuses qui paient le manque de rotation. Les attaques manquées des alto-séquanaises par manque de lucidité profitent aux brestoises qui creusent l’écart petit à petit (20-17, 53ème, 22-18, 55ème). Le manque de fraîcheur s’est fait sentir dans ce money-time où l’expérience et la profondeur de banc ont permis au BBH d’enfoncer le clou et de remporter la partie sur le score de 25 à 20.

Défaite pour des Lionnes amoindries, qui n’ont cependant pas à rougir de leur prestation face à une grosse équipe européenne. C’est de bon augure pour le prochain match dans 10 jours face à un concurrent direct, l’OGC Nice le samedi 3 avril à 19h.

Statistiques :

Brest Bretagne Handball – Cléopatre Darleux (6 Arrêts/ 15 Tirs), Sandra Toft (5/13)
Pauline Coatanea (2/3), Pauletta Foppa (4/4), Ana Gros (4/9), Isabelle Gullden (2/2), Djurdjina Jaukovic, Coralie Lassource (1/1), Tonje Loseth, Constance Mauny, Kalidiatou Niakate (2/5), Sladjana Pop Lazic (3/4), Amandine Tissier, Alicia Toublanc (3)
 
Paris 92 – Léa Serdarevic (9 Arrêts/ 34 Tirs), Catherine Gabriel
Laura Flippes (4), Alisée Chauveau, Mabana-Ma Fofana (1), Kasia Janiszewska (2), Nadia Offendal (6), Adja Ouattara (1), Aminata Cissokho, Veronika Mala (1), Alice Mazens (2), Soukeina Sagna (1), Mathilde Thouvenot, Leslie Ayong

Partager

Comments are closed.