Entertainment

Les Lionnes chutent

Crédit photo : Yoan Jeudy Sosuite

PARIS 92 (21-30) BESANÇON

Amoindries, les Lionnes s’inclinent lourdement à domicile face à une belle équipe de Besançon, qui en profite pour les doubler au classement.

Une première mi-temps équilibrée

Privées de Joana Resende blessée la veille à l’entraînement, les parisiennes débutent bien la partie avec une grosse défense, aidée par une Catherine Gabriel des grands jours. Sur un bon rythme en début de match, les deux équipes connaissent un temps faible après 10 minutes de jeu : les pertes de balles s’accumulent des deux côtés, mais c’est Paris 92 qui prend l’avantage pour la première fois de la partie (6-5, 14ème). Efficace sur grand espace, Besançon rattrape son retard et reprend la course en tête (6-7, 15ème). Mais rapidement les noires et or égalisent sur un magnifique Kung-Fu entre Véronika Mala et Laura Flippes. La défense isséenne, toujours en place, empêche les bisontines de développer leur jeu. L’attaque pêche en cette fin de mi-temps mais malgré la percussion de Laura Flippes, les bisontines rentrent aux vestiaires avec une longueur d’avance (12-13).

Les Lionnes subissent

Mauvais retour des vestiaires pour les Lionnes. Moins compactes en défense, en panne d’inspiration en attaque, les locales se voient infliger un 4-1 d’entrée. Si le temps mort de Yacine Messaoudi à la 37ème minute laisse présager une révolte parisienne (14-18), les visiteuses, pleines de confiance, réussissent toutes les actions qu’elles entreprennent, en attaque comme en défense. La team GPSO trouve tout de même quelques solutions offensives mais butent sur la gardienne adverse Sakura Hauge qui fait les arrêts nécessaires et qui permet aux siennes de marquer des buts en contre attaque. L’écart continue de se creuser (14-22 à la 42ème, 17-27 à la 54ème). Le scénario du match a néanmoins permis aux jeunes Leslie Ayong (1 but) et Camille Hacher (1 arrêt) d’avoir quelques minutes de temps de jeu en fin de match. Après une seconde période à sens unique, les Lionnes s’inclinent finalement 21 à 30.

Malgré une première période équilibrée, les Lionnes n’ont pas réussi à maintenir le niveau de jeu affiché, au retour des vestiaires, pour ce dernier match avant la trêve internationale. Sans aucun doute, l’absence de Joana Resende et la blessure de Nadia Offendal ont lourdement impacté la physionomie du match. Malheureusement, cette défaite permet à Besançon de passer devant Paris 92 au classement, qui devra batailler jusqu’au bout pour arracher une place européenne.

Statistiques :

Paris 92 – Catherine Gabriel ( 6 Arrêt/ 23 Tir), Léa Serdarevic (1/13), Camille Hacher (1/2),
Laura Flippes (9), Alisée Chauveau, Mabana-Ma Fofana (1), Kasia Janiszewska, Nadia Offendal (2), Adja Ouattara, Aminata Cissokho (1), Veronika Mala (4),  Alice Mazens (2), Leslie Ayong (1), Soukeïna Sagna (1)
 
ESBF Besançon – Roxane Frank (1 Arrêt/ 9 Tirs), Sakura Hauge (7/20), 
Léa Cuenot (1), Louise Cusset , Juliette Faure(4), Alizée Frecon (4), Lara Gonzalez-Ortega (5), Lucie Granier (1), Clarisse Mairot (1), Pauline Robert (2), Chloé Valentini (1), Kiara Tshimanga (1), Aneta Labuda (2), Aissatou Kouyate (9)

Partager

Comments are closed.