Entertainment

3 Points Difficiles…

Crédit photo : nytsophotos

 Plan de Cuques (16-20) PARIS 92 

En plein marathon en ce mois de Janvier, les Isséennes se déplacent ce Mercredi dans le Sud de la France à Plan de Cuques dans le cadre de la 6ème Journée de Ligue Féminine de Handball. Un match initialement prévu début Novembre qui n’avait pas pu avoir lieu en raison de plusieurs cas de Covid au sein des 2 effectifs. Dans le petit gymnase de la région marseillaise, les Lionnes veulent retrouver la victoire en championnat après un match nul à Dijon et une défaite à Besançon.

Une première période à deux visages

Plan de Cuques ouvre la marque en obtenant un 7m, mais rapidement Laura Flippes impose sa percussion. Elle est relayée par deux contre-attaques éclairs de Véronika Mala, qui s’offre un triplé consécutif avec un tir à l’aile très fermé.
Les franciliennes sont bien en place avec une défense agressive et haute qui empêche leurs adversaires de poser le jeu (2-5, 8eme). Le manque de solutions des locales obligent l’ancienne Lionne Angélique SPINCER à poser prématurément son premier temps mort, qui n’arrêtera pourtant pas l’hémorragie de ce début de rencontre. Kasia JANISZEWSKA obtient un jet de 7m et une sanction de deux minutes, aussitôt transformé par Nadia OFFENDAL.
En supériorité numérique, Adja OUATTARA puis Kasia JANISZEWSKA à nouveau, sanctionnent rapidement les marseillaises (2-8, 12ème). Yacine MESSAOUDI en profite pour faire tourner son effectif avec les entrées d’Alisée CHAUVEAU et Mabana FOFANA sur la base arrière (pour des rentrées et un jeu à 2 pivots).
PDC resserre sa défense, remet du mouvement offensif et trouve des solutions sur les extérieurs (5-9,18ème). La physionomie du match change : rapidement Laura FLIPPES retourne sur le parquet pour prêter main forte à ses coéquipières, mais celles-ci ont perdu leur rythme, enchainent les pertes de balle ou perdent leurs duels face à la gardienne adverse (8-10, 27eme). Après plus de 9 minutes sans but, Alice MAZENS débloque enfin le compteur et maintient l’écart de deux buts à la pause (9-11). 

Un jeu poussif

A la reprise, Paris 92 repart avec son 7 de départ sur le terrain, Léa SERDAREVIC remplace Catherine GABRIEL dans les buts. Une double sanction temporaire pour les locales permet aux Lionnes de refaire le break (10-15, 36eme).
Mais les isséennes repartent dans leurs travers et s’entêtent à jouer à l’intérieur sur Adja OUATTARA sans efficacité (12-17, 43ème). Paris 92 s’appuie alors sur ses fondamentaux pour garder la main sur le score : Nadia OFFENDAL avec ses buts sur 7m, tout comme Véronika MALA en montée de balle rapide (12-18, 45ème).
PDC change de tactique défensive et propose une stricte sur Nadia OFFENDAL : l’attaque parisienne est perturbée et peine à faire circuler la balle correctement. Les locales récupèrent balle sur balle mais, par chance pour les Lionnes, manquent plusieurs occasions (14-19, 40eme).
Les marseillaises posent des soucis sur attaque placée avec des glissements et inscrivent deux buts consécutifs (16-19, 23ème), tandis que Paris 92 s’endort dans le rythme. La portière Léa SERDAREVIC, efficace, arrête un tir important mais ses coéquipières n’en profitent pas pour autant. Enchaînant les pertes de balle et les échecs au tir, les Lionnes se font malmenées par les « guerrières ». Un surnom qui leur correspond bien ce soir, en posant de réels soucis à leurs adversaires à court d’idées offensivement, qui ne marqueront pas pendant de longues minutes (16-20, 56ème). La situation s’explique notamment par le nouveau changement stratégique défensif de PDC qui opte pour une 4-2 avec des prises individuelles sur Laura FLIPPES et Nadia OFFENDAL. Afin de dynamiser le jeu offensif parisien, le staff parisien décide de remettre Veronika MALA sur la base arrière, et fait également entrer Leslie AYONGG pour apporter du danger et un peu de fraîcheur physique. A 2 minutes de la fin du match Léa SERDAREVIC réalise une nouvelle parade sur un tir de l’aile. Entre fautes techniques et précipitations, le jeu offensif des deux équipes n’aboutit pas et le score restera bloqué à 16-20.

Avec un match difficile, les Lionnes assurent le minimum et repartent avec les 3 points. Avec très peu de buts encaissés, Paris 92 reste néanmoins la meilleure défense du championnat. Il faudra cependant montrer un meilleur visage offensivement mercredi prochain à Orléans où les lionnes affronteront un concurrent direct, le Fleury Loiret Handball à l’occasion de la 11ème Journée de Ligue Butagaz Énergie. Place désormais à la Coupe d’Europe ce dimanche 24 janvier à 16h00 avec la réception des Russes du HC ZVEZDA pour la 3ème Journée de la phase de poule d’EHL.

Statistiques :

Plan de Cuques – Cécilia Errin ( 6 Arrêts / 26 Tirs), Christelle Houart (3/3), 
Nely Carla Alberto (3), Léa Chardon, Elizabeth Chavez (1), Giuliana Gavilan, Aurélie Goubel (1), Justine Joly, Dora Krsnik (2), Dounia Malandran (2), Justine Martel, Marie Olive (1), Samantha Priou (6), Clarisse Wild

Paris 92 – Catherine Gabriel (2 Arrêts / 8 Tirs), Léa Serdarevic (5/15), 
Laura Flippes (4), Alisée Chauveau, Mabana-Ma Fofana, Kasia Janiszewska (2), Nadia Offendal (5), Adja Ouattara (1), Aminata Cissokho (1), Joana Resende (1), Veronika Mala (5), Alice Mazens (1), Leslie Ayong, Mathilde Thouvenot

Partager

laisser un commentaire