Entertainment

Les Lionnes vaincues à Besançon

Crédit photo : loelo_handball

ESBF BESANÇON (28-25) PARIS 92

De retour en Ligue Butagaz Energie, les lionnes s’inclinent 28-25 face à une équipe bisontine en forme.

Une entame solide

Les deux ailières, Alice Mazens puis Kasia Janiszewska ouvrent la marque tandis que Catherine Gabriel empêche les bisontines de marquer avec 2 arrêts consécutifs sur jet de 7m (0-2, 5ème). Besançon qui enclenche son compteur à la 6ème minute, doit faire face à un jeu offensif parisien fluide avec une finition sur les ailes. Les 2 exclusions numériques subites par les lionnes permettent à l’adversaire de rattraper son retard (3-5, 11ème) mais Catherine Gabriel sort de nouveau son grand jeu pour stopper son 3ème penalty. Cette dernière, au-delà de ses parades, marque sur relance directe dans le but bisontin vide ! L’arrière gauche Lara Gonzalez trouve la faille en marquant par 2 fois de loin (7-8, 16ème). Les prises d’initiatives individuelles en un contre un permettent d’ouvrir des brèches dans la défense isséenne. Besançon retrouve de la fluidité dans ses relations face à Paris 92 qui relâche un peu son attention défensive et égalise à la 19ème (9-9). Les lionnes restent solides en repli et profitent une nouvelle fois de la réussite au jet de 7m de Nadia Offendal (12-13, 28ème). Les parisiennes beaucoup sanctionnées en première période se privent de Joana Resende en fin de partie et offrent des espaces extérieurs à l’adversaire qui égalise de nouveau. Les deux formations se séparent à la mi-temps  à égalité (13-13).

Manque de force

L’internationale Aïssatou Kouyate, de son poste d’arrière droite, ouvre la marque en quelques secondes et permet à son équipe de passer devant au score pour la 1ère fois de la partie. Kasia Janiszewska s’illustre sur son aile droite et redonne l’avantage aux isséennes (17-18, 40ème). Kouyate trouve à nouveau les failles parisiennes (19-20, 46ème) et obtient un 2min pour Aminata Cissokho. Laura Flippes, déterminante maintient son équipe à flot. Un véritable mano à mano s’installe (21-21, 48ème). Besançon utilise son point fort, la montée de balle rapide pour éclater la défense adverse et punir sur les extérieurs (24-21, 52ème). Par manque de rotation, la fatigue commence à se faire sentir côté francilien qui court après son retard mais manque de fraîcheur et de lucidité. Deux buts consécutifs de Nadia Offendal et Alice Mazens ramènent à deux longueurs (25-23, 55ème); mais Besançon s’installe dans le match, et garde la main sur le score (27-25, 59ème). Nadia Offendal sanctionnée dans les 30 dernières secondes concède un dernier jet de 7m à l’adversaire qui inscrit le dernier but de la rencontre 28-25.

Les parisiennes auront manqué de force sur la fin de ce match pour espérer ramener les trois points… il faudra rapidement récupérer afin de se remettre d’aplomb pour le deuxième match de coupe d’Europe de samedi prochain à 18h face aux danoise de Herning Ikast.

Statistiques :

ESBF Besançon – Roxane Frank (6 Arrêts / 17 Tirs), Sakura Hauge (6/18), 
Léa Cuenot, Louise Cusset (2), Juliette Faure, Alizée Frecon (/), Lara Gonzalez-Ortega (7), Lucie Granier (2), Ilona Kieffer, Clarisse Mairot (2), Pauline Robert (4), Lino Uno Jensen (5), Chloé Bouquet (1), Kiara Tshimanga, Aissatou Kouyate (5)

Paris 92 – Catherine Gabriel (10 Arrêts / 32 Tirs), Camille Hacher,
Laura Flippes (6), Alisée Chauveau, Mabana-Ma Fofana, Kasia Janiszewska (3), Nadia Offendal (8), Adja Ouattara, Aminata Cissokho, Joana Resende (2), Veronika Mala, Alice Mazens (5), Leslie Ayong

Partager

laisser un commentaire