Entertainment

Première manche tout en maîtrise 

Crédit photo : Pierre Violet

  PARIS 92 (28-16) NYKOBING FALSTER 

Les Lionnes, sorties vainqueurs de la double confrontation face à Iuventa Michalovce, ont entamé le 3ème tour de qualification en Coupe d’Europe. Privées de leur public, c’est devant les caméras de SportAll et en directe sur Youtube, que les parisiennes se sont imposées 28-16 face aux danoises de Nykobing Falster.

Une belle entrée en matière 

Les Lionnes ne mettent pas de temps à prendre en main leur match : incisives et agressives, les coéquipères de Déborah Lassource font la course en tête dès les premières minutes. Nykobing, désemparé, tente de trouver son rythme mais perd pied face à Catherine Gabriel, imparable dans ses buts. Les dissuasions parisiennes font dérailler la machine danoise qui peine à prendre ses repères en attaque. Le score se creuse rapidement 6-2 à la 8ème.Les temps forts de l’adversaire, qui manquent de conviction n’aboutissent pas. Les joueuses phares à l’instar de Kristiansen et Housheer, enchainent les maladresses et les pertes de balle donnent un réel avantage à Paris 92. Le jeu fluide et rapide des lionnes créé les espaces et laisse l’ouverture à Veronika Mala en plein centre qui inscrit le 8ème but à la 13ème (8-2).Par un travail efficace de dissuasion défensive, les isséennes entrainent les tirs manqués de Nykobing. Le score affiche 12-4 alors qu’il ne reste que 5 minutes de jeu dans cette mi-temps. Avec peu de rotation, les lionnes perdent tout de même un peu d’élan dans ces dernières minutes avec quelques pertes de balles, mais se reprennent en terminant la première période sur un tir signé Laura Flippes (14-7).

Une maitrise du rythme

Il faudra un petit temps d’adaptation pour les parisiennes en ce début de 2ème mi-temps. Très vite, elles redonnent le rythme en proposant un jeu collectif efficace. Laura Flippes impressionne en perçant la défense danoise, qui n’arrive pas à contenir les percussions. Toujours compacte défensivement, Catherine Gabriel régale Katarzyna Janiszewska en contre-attaque, qui inscrit le 19èmebut de son équipe. Un écart significatif d’un beau « +10 » à la 40ème minute. Les danoises en perdent leur handball, et ne trouvent toujours pas le chemin des buts. Yacine Messaoudi conserve son effectif efficace, afin de miser sur le plus d’écart de buts (23-12 à la 20’), par anticipation du match retour.La défense solide de Paris 92, l’interception de Laura Flippes, les arrêts de Catherine Gabriel et la roucoulette de Veronika Mala donnent du spectacle à 55 minutes de jeu (26-13). Avec une belle efficacité et contre toute attente, les lionnes s’imposent facilement sur le score de 28-16 face à Nykobing. Une solide performance qui sublime la montée en puissance de la Team GSPO !  

La team GSPO prendra son envol vers le Danemark le week-end prochain pour défendre le match retour. Elle disputera avant ça la 9ème journée de Ligue Butagaz Energie le mercredi 18 novembre à 19h face à Nantes.

Yacine Messaoudi : “Très satisfait de notre prestation défensive qui a permis à Cathy d’exprimer toutes ses qualités. Les filles sont incroyablement courageuses. Il faudra garder cet état d’esprit au match retour car nous avons bien conscience que là-bas il nous faudra faire un grand match également pour passer.”

Statistiques :

Paris 92 – Catherine Gabriel ( 10 Arrêts/ 26 Tirs), Léa Serdarevic, Camille Hacher,
Laura Flippes (7), Alisée Chauveau, Mabana-Ma Fofana (4), Kasia Janiszewska (1), Nadia Offendal (2), Adja Ouattara (1), Aminata Cissokho, Joana Resende (2), Veronika Mala (5), Alice Mazens (1), Déborah Lassource (3), Mathilde Thouvenot, Leslie Ayong 
 
Nykobing Falster – Louise Egestorp ( 10 Arrêts/ 38 Tirs), Natasja Lemming, 
Amalie Wulff Nielsen (3), Sofie Amalie Olsen, Lykke Frank Hansen, Johanna Westberg (2), Sofie Langball Flader (3), Emilie Bodholdt Steffensen (1), Kristina Kristiansen, Dione Housheer, Laerek Nolsoe Pedersen (4), Johanna Forsberg (3), Nikita Van der Vliet, Celine Lundbye Kristiansen 

Sportall2
DSC04898
match
Partager

laisser un commentaire