Entertainment

Défaite dans un contexte particulier pour Paris 92 face à Bourg de Péage

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Crédit photo : Paris 92

BOURG DE PÉAGE (22-21) PARIS 92

Le démarrage de cette saison particulière ne s’est pas fait sans encombre pour Paris 92…  Suite à un problème technique du laboratoire d’analyses, les tests RT-PCR (réalisés 72h avant la rencontre) n’ont pas tous pu être communiqués à temps pour répondre au nouveau protocole sanitaire établi par la Ligue. Les Lionnes, quasiment sans échauffement et privées de leur capitaine Déborah Lassource, d’Alice Mazens et de Eun-Hee Ryu, s’inclineront d’un but face aux péageoises.

Un match sans échauffement 

En attente de décision dans les vestiaires, Paris 92 n’a eu que quelques minutes pour s’échauffer et démarrer le match, décalé à 20h30 par le délégué. Le contexte particulier pour les deux équipes amène à une entame de match très poussive : il faudra attendre 5 bonnes minutes avant une ouverture du score par Bourg de Péage. Une très belle partie de la gardienne adverse Camille Depuiset, qui met à mal les solutions offensives des lionnes, et alimente le jeu rapide des péageoises. Adja Ouattara inscrit le premier but de Paris 92 et égalise 1-1 à la 7’. Malgré des interceptions de balles, les parisiennes manquent de construction offensive et défensive ce qui leur coûte 3 jets de 7m, permettant aux péageoises de prendre largement l’avantage avec 6-1 à la 14’. En plus des erreurs de jeu, les lionnes font face à une efficacité de tir de l’ailière droite brésilienne Alexandra Nascimento (12/19 dont 5 jets de 7m). Yacine Messaoudi pose son premier temps mort à la 20’ pour stopper l’hémorragie et recadrer son équipe menée 7-1. Une pause qui s’avèrera efficace puisque le vent semble tourner : Nadia Offendal marque le 2ème but de Paris 92 sur penaltie, et relance le jeu accompagné de sa gardienne Catherine Gabriel (8/22) qui stoppe à plusieurs reprises les ballons adverses. Bourg de Péage trouve bien ses pivots mais voit le score se serrer 8-5 à la 25’. Les parisiennes reprennent en main leur défense, plus agressive et haute, notamment avec les assauts de Mabana Fofana et Joana Resende, et profitent des tirs non cadrés de leur adversaire pour égaliser à la 29’ 8-8. Le scénario se corse sur les 10 dernières secondes de la mi-temps avec une sanction de 2’ pour Laura Flippes et un but marqué sur 7m pour Bourg de Péage. Le score affiche une petite longueur de retard pour le retour aux vestiaires. 

Une remontée inachevée

Les Lionnes entament la 2ème période avec une joueuse en moins, mais peuvent compter sur la réussite de Catherine Gabriel, efficace dans ses cages. Laura Flippes de retour sur le terrain, retrouve très rapidement le banc après une seconde sanction de 2’ à la 33’ (12-8). Yacine Messaoudi doit rapidement prendre son 3ème et dernier temps mort au bout de 5 minutes de jeu… Les isséennes manquent d’application dans leurs passes qui leur coûtent des contre-attaques.  La gardienne Léa Serdarevic (4/10) atténue par quelques fois les assauts. A nouveau, l’écart entre les 2 équipes diminue à la 47’ (18-16), Veronika Mala remet un coup d’accélérateur et inscrit 2 buts consécutifs (19-18 à la 52’). Le suspens est à son comble grâce à l’égalisation de Nadia Offendal (20-20) alors qu’il ne reste que 4 minutes de jeu. Bourg de Péage pose le dernier temps mort de la rencontre à la 57’. Les péageoises jouent le temps et marquent leur 22ème but à 30 secondes de la fin. Kasia Janiszewska possède la balle pour inscrire le but de l’égalité mais la faute dangereuse non prise en compte sur la parisienne, par les arbitres, fige le score à 22-21 et offre la victoire à Bourg de Péage.

La team GPSO termine cette première journée de LBE sur un ton amer. Elles doivent désormais se préparer pour la deuxième journée qui se déroulera à domicile au Palais des Sports d’Issy les Moulineaux le mercredi 16 septembre 2020 à 20h face à Saint Amand.

Statistiques :

Bourg-de-Péage – Camille Depuiset (7 Arrêts/25 Tirs), Kristy Zimmerman (0/2)

Alexandra Nascimento (12 Buts/19 Tirs), Cindy Champion (2/4), Claudine Mendy (2/3), Lucie Modenel (0/2), Eva Turpin (1/2), Maelle Faynel (1/1), Fie Woller (0/1), Meryle Praly, Lena Grandveau (0/1), Candice Maurin (0/1), Deonise Fachinello, Marta Mangue (4/5)

Paris 92 – Catherine Gabriel (8 Arrêts/ 22 Tirs), Léa Serdarevic (4/10),

Laura Flippes (3 Buts/8 Tirs), Alisée Chauveau, Mabana-Ma Fofana (0/1), Kasia Janiszewska (0/1), Nadia Offendal (7/13), Adja Ouattara (3/4), Aminata Cissokho, Joana Resende (4/6), Veronika Mala (4/6)

score
classe
Partager

laisser un commentaire