Entertainment

Crédit photo : Pierre Violet

Paris 92 (19-31) Brest

Pour le premier match de la phase retour et le dernier de l’année 2019, les Lionnes s’inclinent 19-31 face aux Brestoises, leaders du championnat. Cette défaite rétrograde l’équipe à la 5ème place de la Ligue Butagaz Energie.

Un passage à vide fatal pour les lionnes

Malgré l’ouverture du score d’Anna Gros sur pénalty, les Parisiennes entament la rencontre avec de bonnes intentions. Ryu EUN-HEE, meilleure buteuse du dernier mondial au Japon, réponds dans la foulée en égalisant.

Les 10 premières minutes de jeu sont plutôt équilibrées, malgré la légère avance des Brestoises (4-7).
Ces dernières prennent ensuite l’ascendant avec des contre-attaque à la suite de nombreuses pertes de balle des Isséennes.

En face, la gardienne Sandra Toft est en état de grâce, mettant à l’échec les attaques parisiennes. C’est également en comptant sur l’efficacité de tir d’Anna Gros (9/13) que les Brestoises prennent le large.
Les Bretonnes enclenchent les mouvements et trouvent les failles face à une défense dépassée par leur vivacité.

Les parisiennes sont muettes offensivement et Brest en profite pour prendre 11 buts d’avance dès la 23ème (5-16).
Paris 92 peine à imposer son jeu offensif et malgré quelques interceptions de balle, les contre-attaques ne finissent pas au fond des filets.

Score sans appel de 8-20 à la mi-temps. 

Une équipe soudée

Pénalisées par un gros écart en première période, les Lionnes reviennent avec d’autres intentions et rivalisent avec les leaders du championnat, offrant un tout autre visage à leur public venu en nombre.

Le jeu reprend sur un pénalty d’Allison Pineau, suivi d’un but d’Océane Sercien-Ugolin. 

La team GPSO démontre alors une belle solidarité dans son jeu donnant du fil à retordre à l’adversaire.
La base arrière se montre efficace en attaque avec Maelle Chalmandrier qui inscrit 2 buts sur 2 à son entrée en jeu en plus d’une efficacité retrouvée par Tamara Horacek (3 buts).

Les deux équipes se répondent coup pour coup. Les lionnes auront fait jeu égal avec les leaders sur les 30 dernières minutes (11-11 en 2nde Mi-temps).

Le score final est de 19-31 pour le Brest Bretagne Handball.

La deuxième mi-temps prouve, avec un tout autre engagement et une efficacité retrouvée, que les Lionnes ont du caractère. C’est ce qu’il faut retenir pour cette dernière rencontre de l’année 2019.
Prochain match programmé le dimanche 5 janvier face à Bourg de Péage.
Prochaine rencontre à domicile le Mercredi 15 Janvier (14h30) face à Nantes avec la 9ème Edition du Défi 4000 au Stade Pierre de Coubertin.

Statistiques :

Paris 92 – Garba (3 arrêts / 11 tirs); Satrapova (7/28)
Sercien-Ugolin (3 buts / 7 tirs); Pineau (3/5); Horacek (4/11); Toft Hansen (0/2); Eun-Hee(4/7); Moore; Mazens (0/3); Lassource (0/4); Mala; Deba (2/3); Ouattara (1/2); Chalmandrier (2/2)

Brest – Quiniou (7 arrêts / 17 tirs); Toft (7/15) 
Mauny (2 buts/5 tirs); Toublanc (1/2); Tissier (2/4); Gros (9/13); Kobylinska (3/4); Gullden; Lassource (2/3); Niakate; Pop Lazic (4/6); Foppa (3/4); Coatanea (4/4); Mangue (1/3) 

Partager

laisser un commentaire